La fabrication de circuit imprimé

La fabrication de circuit imprimé moderne.

Comment fabriquer des circuits imprimés sans se salir, et beaucoup plus efficace que le vieux système au perchlorure. Effectivement, j'utilise un nouveau produit « press-n-peel blue » assez révolutionnaire. Ce matériel est vendu par la compagnie Techniks

Fini les acétates, les expositions aux UV (dangereux pour les yeux), le bain d'acide qui tâche les mains, le comptoir, les habits... etc. La précision des traces et la netteté y est bien meilleure qu'avec l'ancien système

Le matériel nécessaire à la fabrication:
  1. Un ordinateur.
  2. Un programme d'édition de circuit imprimé (j'utilise Sprint Layout), mais un autre convient très bien également.
  3. Une imprimante au laser monochrome
  4. Une feuille de press-n-peel coupé à la bonne dimension
  5. Un fer à repasser ou si vous êtes plus riche un laminoir à chaud (environ 250°C
  6. Un bac en plastique
  7. De l'acide muriatique
  8. Du peroxyde à 30 volune, on le trouve généralement dans une pharmacie pour la décoloration des cheveux, ou dans un salon de coiffure pour dame
  9. Et le produit le plus dangereux .... de l'eau du robinet. De l'acétone, pour le nettoyage de la plaque.
  10. Et du diluant à  laque (pas obligatoire

Voila avec tout cela on est prêt à fabriquer un beau circuit imprimé de qualité presque professionnelle

la méthode;
Vous faites votre circuit avec le programme de votre choix, ensuite vous imprimez un exemple sur votre imprimante en prenant bien soin de faire une croix au crayon sur la feuille blanche en guise de repère, car vous devrez replacer la feuille exactement dans la même position d'origine.
Une fois imprimé sur la feuille, vous coupez un morceau de press-n-peel à la dimension du circuit (un peu plus grand, mais pas trop car la feuille de press-n-peel est assez onéreuse. Vous le collez avec du papier collant sur la feuille déjà imprimée,(j'utilise de vielles étiquettes), il serait prudent de bien faire attention car les imprimantes au laser chauffe l'encre et le scoth tape pourrait fondre et briser votre imprimante,  directement sur le circuit déjà imprimé, remettez la feuille dans l'imprimante en prenant soins de la positionner tel que la première fois..... voilà à quoi servait la marque de repère...
Puis réimprimez votre circuit sur le press-n-peel, faire bien attention, le coté mat vers l'extérieur, et n'oubliez jamais que ce coté est très fragile. Si vous le rayez ou le pliez il y aura un défaut sur le circuit imprimé. Une fois imprimé prenez le press-n-peel et collez le sur votre circuit de cuivre. Ce circuit aura préalablement été nettoyé avec de la laine d'acier. Laver et rincer avec de l'acétone pour qu'il ne reste plus rien pas même un grain de poussière.
Ensuite coller le press-n-pell sur le circuit avec du papier collant (pas de ruban en plastique ou scotch tape) j'utilise des vieux collants d'étiquettes, et passer le fer à repasser plusieurs fois dessus pour faire le transfert du circuit vers le cuivre
 Un laminoir à chaud est plus efficace car cela prend une chaleur d'environ 180° Celsius (356° F) le passer plusieurs fois pour être certain du transfer. Laissez refroidir et décollez doucement le papier bleu, le circuit devrait rester sur le cuivre. s'assure que tout est bien transféré, et au besoin faire des correction avec un marquer permanent.(j'utilise des fonds de vernis a ongle de mon épouse)
Ensuite on prépare le produit de dissolution;

  
 
Prendre de l'acide muriatique et mélanger avec la même quantité d'eau. Rajouter la même quantité de peroxyde soit 1/3 d'acide, 1/3 d'eau et 1/3 de peroxyde à 30 volume ou plus si vous en trouvez.... c'est tout.
Tremper votre circuit dans le bain et remuer pour provoquer une vague (pas une tempête),
Au début on ne voit rien, les points noirs sur le circuit, se sont des marques de crayon marker permanent. Cela sert à faire les corrections sur le circuit avant de l'immerger dans l'acide.
 Puis au bout d'une à deux minutes, on distingue le travail de l'acide, celui-ci devient de couleur verte. Pour finir on voit à travers le circuit imprimé, il suffit de surveiller la fin du gavage. Le circuit fond à une vitesse assez rapide, il faut toujours le surveiller, c'est assez fascinant . Une fois fini vous le rincez à l'eau et le nettoyez avec du diluant à laque, c'est plus rapide. Percer et utiliser.
 Voila c'est fini et cela m'a pris au total que 15 minutes pour imprimer et fabriquer un circuit complet.... avec les mains propres.
Ha oui le bain d'acide...... facile: Remplir d'eau le bac d'acide pour le neutraliser et le vider dans l'évier tout simplement. Effectivement l'acide muriatique est comme son nom l'indique un ACIDE donc il faut être très prudent, voir les conditions d'utilisation sur le site de Wikipédia .Un dernier conseil de sécurité: ne pas respirer quand vous faites le mélange car une légère fumée blanche se produit au mélange de l'acide muriatique et de l'eau, et ce n'est pas agréable à respirer.
Merci à Michel VE2WMG et à Jean VE2CSN pour les précieux conseils.
73 QRO et amusez vous bien